Devenir dropshipper : est-ce encore une bonne idée en 2023 ?

Devenir dropshipper : est-ce encore une bonne idée en 2023 ?

L’avènement d’internet a eu de nombreux impacts positifs sur la vie de la population mondiale. Il offre aujourd’hui plusieurs possibilités notamment celle de gagner de l’argent tout en travaillant depuis la maison. C’est dans ce cadre que nous avons décidé de consacrer cet article au métier de dropshipper qui est un des métiers les plus exercés dans le monde via internet.

Qu’est-ce qu’un dropshipper ? Est-il encore nécessaire de se lancer dans ce domaine aujourd’hui ? Quels en sont les avantages et les inconvénients ? Vous obtiendrez dans ce qui suit, les réponses à ces différentes questions ainsi que nos précieux conseils pour réussir en tant que dropshipper.

Qu’est-ce que le Dropshipping ?

Faire du dropshipping, c’est faire un commerce tripartite c’est-à-dire vendre dans un système où trois (03) différentes parties interviennent. En effet, le dropshipping est une activité commerciale qui s’effectue entre un client, un commerçant encore appelé dropshipper et un fournisseur. De façon pratique, un client choisit un produit qui l’intéresse et en passe la commande dans une boutique en ligne. Le dropshipper ou e-commerçant fait parvenir cette information à son fournisseur qui s’occupe de la gestion du stock et de l’expédition du produit au client.

Qu’est-ce que le Dropshipping ?

Ainsi, en tant que dropshipper, vous n’avez pas besoin d’avoir un stock de produits. Le règlement entre fournisseur et dropshipper se fait sur prix de gros et ce dernier bénéficie d’une marge qui varie d’un vendeur à un autre. Le e-commerçant doit tout faire pour proposer des produits qui intéressent les clients. C’est l’une des raisons pour lesquelles plusieurs personnes rêvent de devenir vendeur sur Amazon car il s’agit d’un site e-commerce très avancé sur lequel on trouve divers produits. Pour ma part, Amazon est l’un des sites e-commerces les plus appropriés pour faire du dropshipping : je trouve simplement que c’est une plateforme très fiable, connue de plusieurs clients.

Le dropshipping est donc une activité ou un business que vous pouvez lancer depuis chez vous. Ce métier vous oblige à avoir une très bonne relation avec votre fournisseur afin que vos clients soient livrés dans les plus brefs délais. La collaboration entre le dropshipper et le fournisseur s’effectue sans démarche commerciale. Elle n’exige pas de stocks ni de déplacements ; vous travaillez depuis votre salon, chambre, terrasse, etc. Vous pouvez devenir dropshipper en vendant sur votre propre site e-commerce ou une Marketplace. Tout dépend des moyens que vous avez à votre disposition. J’exerce ce métier depuis plusieurs années et je le trouve plutôt passionnant.

Est-ce une activité légale ?

Le dropshipping existe depuis plusieurs années et un grand nombre de personnes s’y intéressent de jour en jour. Contrairement à toutes les critiques qu’on peut lire sur la toile, le dropshipping est bel et bien un métier légal. Pourquoi ? Eh bien, pour la simple raison que c’est un système dans lequel, le dropshipper se charge des ventes et le fournisseur s’occupe de l’expédition des commandes. Ainsi, nous ne pouvons pas parler d’arnaque puisque, le e-commerçant est un intermédiaire entre le client et le fournisseur.

Grâce au dropshipper, le client trouve facilement un produit qu’il recherche et le fournisseur arrive à épuiser son stock. Il est donc tout à fait normal que le dropshipper ait droit à une petite marge pour le travail d’intermédiaire qu’il effectue.

Très souvent, les entreprises ont recours aux dropshippers pour augmenter les chances de vendre leurs produits. Le dropshipping représente donc un canal de plus pour faire connaitre et surtout vendre ses articles. Il s’agit bien d’une activité légale. Les doutes viennent des problèmes de fiabilité du fournisseur ou du dropshipper.

Si vous souhaitez devenir dropshipper, vous pouvez poser des questions à un avocat fiscaliste pour être sûr des conditions dans lesquelles il faut exercer ce métier sans contraintes juridiques. Je vous conseille de consulter le code de la consommation pour avoir une idée claire du cadre juridique dans lequel toute vente à distance doit s’effectuer. Une fois que les règles sont connues, vous pouvez vous lancer et gagner votre vie depuis chez vous.

Il est vrai qu’il faut faire attention à plusieurs paramètres lorsqu’on envisage devenir e-commerçant afin d’éviter toute déconvenue. Connaitre les conditions prévues par la juridiction est certes un atout, mais faire attention au fournisseur avec lequel on doit collaborer est encore plus important. Vous vous demandez sûrement pourquoi ? De mon expérience en tant que dropshipper, j’ai compris que malgré la bonne volonté du e-commerçant, le client peut ne pas être satisfait si le fournisseur n’est pas fiable. Tous les fournisseurs ne proposent pas des produits de bonne qualité, vous devez donc faire attention à sélectionner les meilleurs fournisseurs pour la réussite de votre activité.  Il faut éviter à tout prix les produits contrefaits car c’est le dropshipper qui est tenu responsable en cas de contrefaçon.

Le dropshipping est donc légal mais plusieurs paramètres entrent en jeu pour une transparence entre les différentes parties concernées. Le e-commerçant a l’obligation de travailler comme un professionnel.

Les avantages du dropshipping

Comme j’aime à le dire, le dropshipping est le métier qui m’a permis de lancer la plupart de mes entreprises. J’en tire profit depuis plusieurs années et je ne compte pas arrêter d’y consacrer mon temps.

Le premier avantage du dropshipping se trouve dans le fait que les vendeurs n’ont pas besoin d’avoir du stock pour commencer. C’est la différence entre ceux qui font du dropshipping et ceux qui ont une boutique physique. Dans le cas du dropshipping, le vendeur dispose d’une boutique en ligne mais il n’a pas besoin de posséder les articles en stock.  Vous n’aurez donc pas à craindre pour les produits non vendus : c’est le fournisseur qui se charge de la gestion des stocks.

Les avantages du dropshipping

Vous n’avez pas besoin d’avoir un Bac, une licence ou Bac +5 pour vous lancer en dropshipping. Il n’existe pas de diplôme requis pour démarrer. Le dropshipping est donc un secteur accessible à tous. Et malgré la pléthore de dropshippers qui existent, le métier continue de nourrir son homme. Toutes les personnes qui souhaitent faire du commerce en ligne sans stock peuvent donc démarrer sans problème. Vous n’avez pas besoin d’un capital de départ ni d’avancer de l’argent comme c’est le cas pour démarrer d’autres activités.

Se lancer en dropshipping est la chose la plus simple et rapide que vous n’avez jamais fait. Eh oui, il est très facile de devenir e-commerçant. De quoi a-t-on besoin ? Rassurez-vous, vous ne serez pas obligé de débourser une forte somme d’argent. Un dropshipper a besoin d’un site e-commerce sur lequel il mettra un plugin consacré au dropshipping. Il réservera également un budget pour la publicité et le référencement SEO. Vous n’aurez pas besoin d’aménager un bureau ou un espace spécial pour travailler. Le dropshipping se fait essentiellement en ligne ; il vous faut donc un ordinateur et une bonne connexion internet.

C’est le fournisseur qui se charge de la livraison du produit. Vous n’aurez donc pas à vous déranger pour l’empaquetage et l’envoi des articles. Aucune logistique n’est nécessaire en dropshipping. La gestion des colis est automatisée et vous percevez une marge sur la vente. Les bénéfices dont le e-commerçant profite sont supérieures aux marges qu’une personne qui dispose de stock peut avoir. Il n’y a pas de temps à gaspiller pour aller chercher les articles, vous n’avez pas besoin de traiter les commandes, il n’y a pas d’argent à débourser pour un bon stockage des produits. Ceci, représente un gros avantage pour tous les dropshippers.

Vous gagnez énormément de temps lorsque vous vous lancez en dropshipping. Il n’y a pas de gestion de stock à faire ; quelle bonne nouvelle ! Nous savons tous que c’est une activité chronophage et que cela prend un temps important. Les e-commerçants sont plus libres et dégagés. Lorsque ces derniers désirent vendre sur les réseaux sociaux, ils peuvent s’occuper à faire des publications, vu qu’ils ne gèrent pas de stock. Le dropshipping est tout simplement génial pour tout amoureux du business en ligne.

Il est possible de tester de nouveaux produits avec le dropshipping. Si vous fabriquez des produits, vous pouvez les mettre en vente sur votre boutique en ligne. Le dropshipping permet de conquérir de nouveaux clients et de faire connaitre les nouveaux produits.

Le dropshipper est celui qui définit la marge à percevoir sur chaque produit. Il est très courant de voir certaines personnes multiplier le prix d’achat du produit par 2 ou 3 pour obtenir le prix de revente. C’est donc vous décidez de votre salaire. Cependant, vous gagnerez plus de clients si vos tarifs sont abordables. Depuis votre chambre, vous pouvez gagner de l’argent sans avoir de la marchandise et sans avoir à dépenser de l’argent et de l’énergie pour créer un produit. C’est plutôt génial.

Les inconvénients du dropshipphing

On est plus apte à améliorer une chose dont on connait les suffisances. C’est pour cette raison qu’il est primordial de connaitre les avantages et inconvénients d’un nouveau service par exemple. J’ai relevé des points négatifs dans le métier de dropshipper que je partagerai avec vous dans la présente section.

Avant tout, le dropshipping est une activité qui demande un investissement et beaucoup de temps. Au début, il faut énormément de travail pour faire décoller l’activité et gagner des clients. Comme en entrepreneuriat, il faut énormément de créativité dans les débuts.

Les inconvénients du dropshipphing

Le e-commerçant devient dépendant du grossiste. Puisqu’il n’est pas du ressort du dropshipper de gérer les stocks de produits, le fournisseur devra s’organiser pour livrer le produit demandé. Vous ne pouvez pas intervenir car il n’y a aucun moyen pour vous de vérifier la fiabilité des produits expédiés aux clients. Les grossistes ont tendance à expédier des articles de qualité moindre parce qu’en Asie, les fournisseurs ne sont pas contrôlés comme en Europe. Vous vous devez donc d’avoir une relation de totale confiance entre le fournisseur et vous.  Autrement dit, le dropshipper est rattaché au fournisseur. Ce point est malheureusement un gros handicap pour le dropshipping.

Le dropshipping contraint le e-commerçant à choisir des fournisseurs moins chers pour avoir une marge appréciable sur la vente des produits. Et parce que les articles reviennent moins chers, ils ne sont pas souvent de qualité impressionnante. Aussi, le e-commerçant n’a pas la possibilité de personnaliser les emballages du produit demandé et d’y mettre ses coordonnées. Il est donc impossible de mettre en avant votre marque à moins vous ayez décidé de tester de nouveaux produits.

Le dropshipper doit être tout le temps à l’écoute du client. Les préoccupations des clients telles que les demandes de remboursement sont des situations assez stressantes pour le e-commerçant. Toutes les fois, le e-commerçant se doit de vérifier la disponibilité des produits auprès des fournisseurs. Le dropshipping est loin d’être une activité dans laquelle le vendeur s’assoit et attend les clients. Ici, il faut travailler d’arrache-pied pour trouver des visiteurs puis les convertir en clients. On perd très vite patience au départ.

La plupart des clients souhaitent se faire livrer dès le lendemain. Vous devez tout faire pour comprendre la politique de livraison de votre fournisseur afin de rassurer le client qu’il sera livré dans les plus brefs délais. À la réception du produit, certains n’hésitent pas à le renvoyer parce qu’ils sont déçus ou parce qu’ils ont reçu un coli qui ne leur plait pas. Quand il n’y a pas une bonne politique de gestion des retours, les désagréments s’installent. En dropshipping, il est très difficile de gérer efficacement les retours. Lorsque vous n’arrivez pas à tenir ce pari, votre activité prend un coup.

Un autre inconvénient du dropshipping, c’est le fait de ne pas pouvoir commercialiser les produits selon ses préférences. Vous risquez de ne jamais faire prospérer votre activité si vous proposez à votre clientèle, uniquement que les produits que vous aimez. Vous devez proposer les produits tendances pour augmenter votre clientèle.

En dropshipping, la grande concurrence n’arrange pas vraiment les choses. Plusieurs personnes exercent ce métier depuis plusieurs années. Lorsque vous vous lancez, vous êtes comme un nouveau-né qui effectue ses premiers pas. Il n’est pas aisé de se démarquer de la concurrence. Il est très probable qu’un e-commerçant propose déjà les même produits que vous. Cet état de choses ne facilite pas la tâche aux dropshippers mais avec une bonne organisation et une très bonne stratégie, on s’en sort toujours.

Les pré-requis pour se lancer en dropshipping

Avant de vous lancer en dropshipping, vous devez avoir certaines informations. Ces dernières vous permettront de vous comporter déjà comme un professionnel du dropshipping. Il s’agira pour nous de découvrir les différentes étapes qu’il faut suivre pour se lancer en dropshipping. Le principal sujet à traiter est : comment fonctionne le dropshipping ? C’est une question importante et primordiale que toute personne qui désire se lancer doit se poser. La plupart des personnes pensent que pour démarrer, il faut créer un compte, commencer à vendre les produits et laisser le fournisseur gérer les livraisons. Mais non, à mon avis, il en faut beaucoup plus pour se lancer en dropshipping.

Une idée de départ + création d’entreprise

Tout part du choix de votre domaine d’activités. Qu’est-ce que vous voulez vendre ? La réponse à cette question n’est pas en fonction de vos préférences.  Dans le cas contraire, vous irez droit à l’échec. Il faut effectuer une étude de marché pour repérer les niches plus ou moins rares. En procédant ainsi, vous allez opter pour une activité dans laquelle vous allez laisser parler votre créativité. Après le choix du domaine d’activités, vous pouvez maintenant créer votre entreprise.  Pour ce faire, il vous faut obligatoirement un Siret. Grâce à ce dernier, vous allez pouvoir faire appel aux fournisseurs et vendre vos produits à travers votre e-commerce.

Je vous recommande d’opter pour le statut de micro-entrepreneur car il est parfait pour les personnes qui souhaitent se lancer de façon autonome. La création et la bonne gestion de votre entreprise constituent des conditions qui vous permettent de faire vos premières ventes.

Trouver des fournisseurs

Les fournisseurs sont les personnes avec lesquelles le e-commerçant collabore tout le temps jusqu’à l’expédition des produits au client. Le choix doit être minutieux, car si vous sélectionnez mal vos fournisseurs, votre clientèle sera déçue de la qualité de vos prestations. Ne plus se limiter à Google seul pour la recherche de fournisseurs fiables, est le mot d’ordre que nous devons tous suivre. Il faut effectuer des recherches appropriées pour dénicher les meilleurs fournisseurs. En Europe, par exemple, il existe une liste de fournisseurs fiables qui aide énormément les dropshipers. C’est une étape cruciale, car elle agit sur la qualité des produits proposés aux clients.

Penser à la création de votre boutique en ligne

Comme vous pouvez le deviner, je pense à la création de la boutique en ligne juste après les étapes précédentes. Je pense même qu’il est plus judicieux de passer cette étape avec brio. Une fois que vous créez la boutique en ligne, vous devez travailler à la rendre très efficace. Pour lancer une entreprise en dropshipping, j’utilise la plateforme française appelée Dropizi. Avec cette dernière, les utilisateurs bénéficient d’un grand confort d’utilisation car le back office est super intuitif. Il y a de multiples fonctionnalités (au total plus de 400).

Les pré-requis pour se lancer en dropshipping

La plateforme Dropizi offre à toute nouvelle personne inscrite, une vidéo complète sur le dropshipping : c’est une formation qui permet d’avoir plusieurs informations sur le thème « dropshipping ». Il y a aussi des modules qui traitent de l’e-mailing, les produits de niche, l’entrepreneuriat et bien d’autres. Pour vous aider à faire vos premiers pas en tant que dropshipper, Dropizi met à votre disposition des business-coachs qui vous accompagnent.

Rédiger des textes de présentation de vos produits

Une des missions du dropshipper, c’est d’attirer du monde sur sa boutique en ligne. Vous devez travailler de sorte à avoir un grand nombre de visiteurs sur vos pages tous les jours. Ce sont ces visiteurs qui se transforment en acheteurs plus tard. Mais comment atteindre cet objectif ? Eh bien, tout réside dans votre stratégie de communication. C’est la raison pour laquelle, la rédaction des textes de présentation encore appelés « descriptifs de produits » est importante.

Commencez par faire de belles images des produits que vous souhaitez vendre. Soyez créatifs, ajoutez une touche particulière aux images que vous obtenez afin que les clients puissent être attirés. Sur les moteurs de recherche, lorsqu’on recherche un produit, il y a plusieurs résultats. En mettant la différence dans votre travail, vous réduisez les chances des entreprises concurrentes.

Vous pouvez maintenant rédiger des textes qui présentent chacun de vos produits. Le contenu doit accrocher et comporter des mots clés. Si vous n’arrivez pas à le faire, vous pouvez confier cette tâche à un rédacteur web qui se chargera de vous fournir du contenu très original. Rendez-vous sur 5euros ou Rédacteur.com pour trouver un professionnel de la rédaction web.

Définir votre stratégie SEO

Le travail du SEO est important en dropshipping, car il permet de mettre en avant votre site e-commerce et d’attirer un nombre élevé de visiteurs. Il s’agit d’une stratégie marketing très utilisée sur internet parce qu’elle est plutôt efficace. Avec l’outil Google Keywords Planner, il est aisé de trouver les expressions les plus utilisées par les visiteurs ou potentiels clients. Lorsque vous repérez ces expressions, vous devez les insérer dans la structure du site et dans les contenus que vous produisez. Ceci vous permettra d’augmenter les chances de votre site d’être mis en avant sur les moteurs de recherche.

Vous gagnerez beaucoup de visiteurs et clients si votre site fait partie des premières propositions que font les moteurs de recherches.

Développer une stratégie webmarketing

Les meilleurs dropshippers ont une stratégie webmarketing qui leur permet d’être efficace, d’atteindre leurs objectifs et surtout de gagner beaucoup d’argent. Il ne s’agit donc pas de se limiter à la création d’une boutique en ligne. Vous devez saisir toutes les opportunités qui se présentent à vous pour faire connaitre vos produits. Il y a d’ailleurs une grande aubaine à ne pas rater : les réseaux sociaux. En partageant des contenus sur Instagram, Facebook, Linkedin avec des liens qui renvoient sur votre site, vous augmentez le nombre de visiteurs de votre boutique. N’oubliez pas Pinterest, Twitter et autres sur lesquels, la majorité des personnes passent du temps tous les jours. Il n’y a pas de raisons qu’ils ne voient pas votre publication.

Les pré-requis pour se lancer en dropshipping

Pour ma part, en plus des réseaux sociaux, je réalise des campagnes Google Adwords avec pour cible, les mots clés de mon site de vente. Je dois avouer que cet investissement a permis que mon site soit en tête de liste lorsque les internautes effectuent des recherches. C’est une stratégie qui aide à drainer beaucoup d’internautes vers votre site de vente.

Vous devez avoir une bonne connexion internet et surtout suivre tous les jours les mouvements qui s’effectuent sur votre site. Vous devez être à l’écoute pour réajuster votre stratégie de communication au besoin.

Comment créer un site dropshipping ?

La création d’un site dropshipping se fait en plusieurs étapes. Vous obtiendrez un résultat parfait si vous suivez chacune des étapes que nous suggérons ici.

Choix et personnalisation du Template

Pour créer un site, vous avez besoin de créer un compte chez un éditeur. Dans la sélection qui vous est proposée, vous devez choisir un Template. Le Template, c’est tout simplement un modèle de site préétabli qui comporte des photos, des textes et des sections que vous pouvez modifier. Avant d’effectuer le choix d’un Template, vous devez définir les couleurs et la charte graphique de votre marque ou entreprise. Ceci aidera les internautes à avoir une image unique de votre entreprise. Pour mes sites, je choisis généralement des Templates dédiés au e-commerce : la mise en page est assez complète. On y retrouve le nom du produit, la description, le prix et une ou plusieurs photos.

Après cette étape, vous pouvez modifier la police des titres et textes à votre goût. Vous devez travailler de sorte à avoir un site caractérisé par un design beau et épuré. Il est important d’avoir un site attrayant pour attirer beaucoup de visiteurs.

Importation des produits sur la boutique en ligne

Vous devez avoir déjà sélectionné les fournisseurs et produits ou articles que vous souhaitez vendre au préalable.  Il faudra ensuite procéder à l’importation des produits sur votre e-shop. Vous devez prendre le temps d’effectuer un travail minutieux à cette étape, car c’est la présentation de vos produits qui convertira les visiteurs du site en clients. Normalement cette étape prend un peu plus de temps que les autres, mais l’application Dropizi a développé une solution qui permet d’aller beaucoup plus vite : l’importation se fait de façon automatisée.

En effectuant un clic, le produit, la référence et la photo sont ajoutés automatiquement.  Vous pouvez également opter pour d’autres applications qui vous aideront à faire un travail professionnel.

Création des fiches produits

Chaque dropshipper doit produire des « fiches produits » très précises. Vous pouvez vous inspirer des exemples de fiches existantes, mais il faut surtout veiller à ne pas faire du copier-coller. La fiche produit doit comporter des informations essentielles qui permettront aux clients d’avoir tous les renseignements sur les produits. Les clients sont attirés par les produits de bonne qualité qui sont disponibles à des prix très abordables. Il faut donc éviter de fixer des prix trop élevés à vos produits. Pour faciliter la tâche aux clients, vous devez sélectionner des fournisseurs de paiements et préciser les modes de paiement acceptés sur le site. En ce qui concerne la livraison, si elle est gratuite, vous devez le mentionner sur le site de vente en ligne.

Ce sont là les étapes qui vous aideront à créer un site dropshipping. Après la création du site, il faut préparer une bonne stratégie de gestion pour atteindre les résultats escomptés.

Nos conseils pour réussir en dropshipping

A présent que vous savez comment faire du dropshipping, je vais me permettre de vous donner quelques conseils utiles si vous souhaitez réussir et en faire une de vos importantes sources de revenus.

Nos conseils pour réussir en dropshipping

Créez une valeur ajoutée !

De plus en plus de personnes se lancent en dropshipping, mais toutes ne vendent pas les mêmes produits. Quelques jours avant de lancer ce business, j’avais des doutes en ce qui concerne la rentabilité. Je me suis lancée tête baissée, comme on le dit souvent. J’ai très vite compris qu’en toute chose, la différence marque les esprits. C’est la première des choses qui vous permettra de gagner dans le domaine du dropshipping. Vous devez avoir une valeur ajoutée dans votre boutique en ligne. En plus de vos produits, vous devez prévoir des astuces, conseils et partages d’expériences sur les produits de votre site.  Il serait également très intéressant d’organiser de temps à autre des promotions pour inciter vos clients à se procurer un maximum de produits.

Possibilité d’utiliser divers modes de paiement !

Proposez à vos clients plusieurs modalités de paiement. Tous les clients n’ont pas la possibilité d’utiliser Paypal par exemple. En diversifiant les modes de paiement, vous offrez plusieurs possibilités aux clients. Vous augmentez les chances de vendre vos produits puisqu’il n’y a plus de contrainte de paiement.

Pensez à améliorer le référencement !

Il existe divers moyens pour mettre en avant votre site dropshipping. Parmi ceux-ci se trouvent les services publicitaires des plateformes comme Bing Ads, Yahoo Ads ou Google Ads. N’hésitez pas à opter pour le référencement payant pour que votre site de vente figure parmi les premières propositions des moteurs de recherche. Il est également possible de faire de la publicité via les réseaux sociaux avec LinkedIn Ads ou Facebook Ads.

Proposez à vos clients des contenus de qualité !

Le principal élément qui attire l’attention du client est la photo des produits sur votre boutique en ligne. Vous devez donc soigner la qualité de chacune des images qui se trouvent sur votre site. Les images floues ne doivent pas avoir une place sur votre site de vente. Je vous suggère de travailler avec votre fournisseur pour avoir des images très intéressantes de vos produits.

Personnalisez les images qui accompagnent vos produits. Il faut produire du contenu de bonne qualité que les visiteurs n’ont trouvé nulle part ailleurs. Un petit secret : évitez de répéter un ancien contenu. Il faut habituer vos prospects à de nouveaux contenus ; la curiosité les conduira toujours à consulter votre site.

Une collaboration solide entre le dropshipper et les fournisseurs !

Il est impératif d’avoir une très bonne communication avec les fournisseurs des produits. N’hésitez pas à les impliquer dès le début du processus. En optant pour une collaboration ouverte et professionnelle avec le fournisseur, vous pouvez tester les produits à l’avance et convenir des délais de livraison. Ce type de collaboration fera grandir votre entreprise très rapidement.

Est-ce une bonne idée de devenir dropshipper ?

Se lancer en dropshipping est une décision que plusieurs personnes peinent à prendre en raison des fausses rumeurs qui naissent chaque jour. Il est évident que le scepticisme a gagné le cœur des internautes qui avaient des projets dans le domaine du dropshipping. J’ai été dans le cas et j’ai beaucoup hésité avant de faire ma première expérience avec Shopify. Mais depuis lors, je n’ai pas arrêté de créer des entreprises dans le domaine.

Est-ce une bonne idée de devenir dropshipper ?

Est-ce une bonne idée de devenir dropshipper ? La réponse à cette question est OUI. C’est plus qu’une bonne idée de devenir dropshipper. Plusieurs raisons justifient cette réponse mais nous allons déballer juste quelques-unes.

Avec l’avènement d’internet, le dropshipping est une activité qui ne disparaitra pas de sitôt. Vous n’avez donc rien à craindre en ce qui concerne la durabilité du métier. Vous pouvez donc vous y consacrer entièrement et gagner votre vie. Il est vrai qu’au départ, vous devez développer une bonne stratégie de communication et être patient avant d’obtenir vos premiers résultats. Mais une fois que vous aimez le travail bien fait, vous allez réussir à vous faire une place parmi les meilleurs.

Le dropshipping peut constituer une source de bénéfices supplémentaire pour vous. C’est une bonne idée de diversifier ces sources de revenus surtout en devenant e-commerçant, car cela ne prend pas beaucoup de temps. Être dropshipper n’empêche pas d’avoir d’autres occupations. Il est donc bien possible de combiner ce métier avec d’autres activités qui vous rapportent de l’argent.

Il est possible de gagner énormément d’argent en faisant du dropshipping. Je gagne ma vie depuis plusieurs années avec mes business grâce au dropshipping. Lorsque vous avez la bonne stratégie, OUI, c’est une bonne idée de devenir dropshipper. Il suffit juste d’avoir de la détermination, du courage et la patience.

Le dropshipping fonctionne comme le e-commerce à la différence que le vendeur ne dispose de stock de produits. C’est un système dans lequel le fournisseur et le client interagissent par le biais d’un intermédiaire appelé dropshipper. C’est un domaine dans lequel toutes les personnes passionnées de commerce en ligne peuvent se lancer. Il n’y a pas de diplôme requis. Les avantages du dropshipping sont énormes et l’investissement financier nécessaire pour se lancer n’est pas colossal. Le e-commerçant est celui qui décide de la marge à avoir sur le produit qu’il met en vente : vous définissez en quelque sorte vos bénéfices. C’est une aubaine pour les personnes qui ne gagnent pas encore de l’argent via internet. Comme toute activité entrepreneuriale, il existe des points négatifs qu’on dénote en tant que dropshipper.

CYRIL

A PROPOS DE L'AUTEUR

Je suis Cyril, informaticien de métier et surtout grand passionné de digital sous toutes ses formes !

Tout d'abord je tiens à vous souhaiter la bienvenue sur produitsdigitaux.fr, le site le plus complet du web pour trouver les outils et les marketplaces les plus adaptées à votre business en ligne.

Que vous soyez débutant ou confirmé, vous trouverez sur ce site nos suggestions, analyses, comparatifs, afin de parfaire votre choix et faire décoller votre business ou l'emmener à la vitesse supérieure.

Un doute? Un besoin de précision? N'hésitez pas à nous contacter pour échanger sur votre projet, vos besoins, et recevoir nos meilleurs conseils et tips !

Produits Digitaux
Share via
Copy link
Powered by Social Snap